Épinay-Champlâtreux

Vous avez une remarque, un abus ou autre à nous signaler. Faites nous savoir, nous vous remercions

Signaler

Le château de Champlâtreux est un château du xviiie siècle situé à épinay-Champlâtreux (Val-d'Oise), qui fut la résidence de campagne de la famille Molé, illustre famille de parlementaires parisiens, et qui appartient à la famille de Noailles depuis le xixe siècle. Le château avec toutes ses parties construites et son parc a été classé Monuments Historiques par arrêté du 9 mars 1989.
La terre de Champlâtreux a été acquise en 1567 par édouard Molé, président à mortier du parlement de Paris à partir de 1602, et reste depuis dans sa descendance. La famille est dès lors parfois dénommée « Molé de Champlâtreux », la terre de Champlâtreux ayant été érigée en marquisat pour édouard Molé, fils de Mathieu Molé (1584-1656), premier président du parlement de Paris et garde des sceaux de France.
Mathieu-François Molé (1705-1793), président à mortier au parlement de Paris, employa une partie de la fortune immense de sa femme, Bonne-Félicité Bernard, fille du financier Samuel Bernard pour reconstruire sur un plan beaucoup plus vaste la modeste demeure de style Louis XIII héritée de ses ancêtres. Cet ancien château est ainsi démoli en 1750.
L'un des deux pavillons de garde sur la D 316.
Dans les années 1735-1740, les deux pavillons de garde que l'on peut voir aujourd'hui sur la D 316 avaient déjà été construits selon les plans de l'architecte Jean-Michel Chevotet. Les jardins à la française ainsi que la demi-lune devant l'entrée ont également été tracés par Chevotet et datent de la même époque. De 1751 à 1757, il dirigea la construction du château, des écuries et de l'orangerie, qui furent donc réalisés dans une période très brève.
Les travaux coûtèrent la somme relativement raisonnable, compte tenu de la magnificence de la demeure, de 513 507 livres. Pour tenir ainsi les coûts, Chevotet avait créé une briqueterie en face du château, utilisé du gypse trouvé sur la propriété pour faire du plâtre, tiré le bois des forêts avoisinantes et la pierre des carrières de Luzarches, Gascourt et Saint-Maximin (Oise). Les pierres de l'ancien château et du château voisin de Chauvigny (commune de Luzarches) démoli en 1749 sont également remployées.
Le château est conçu comme résidence de campagne et lieu de réceptions. Son luxe est exceptionnel, et le rez-de-chaussée possède quatre grandes salles d'apparat. Les vingt-trois chambres permettent d'inviter un grand nombre de convives ; elles possèdent chacune leur propre cabinet de toilettes, garde-robe et chambre de domestique. Il n'est pas étonnant que Champlâtreux devint ainsi un rendez-vous de prédilection pour les réceptions et la chasse dans les forêts qui l'entourent.
Sous la Révolution française, le mobilier fut dispersé et le château transformé en hôpital militaire. Mathieu Louis Molé (1781-1855) s'employa à le remettre dans l'état dans lequel il se trouve aujourd'hui. à sa mort, le domaine passa à son unique héritière, Clotilde de la Ferté-Meun, par son mariage duchesse de Noailles. Il est resté depuis dans la famille de Noailles. Le parc est ouvert à la visite du 1er juillet au 15 août chaque année, ainsi que lors des journées européennes du patrimoine. La visite est libre est gratuite. L'intérieur ne peut être visité que par des groupes sur rendez-vous.



Lieux à proximité

Précédent Suivant

Commentaires

Commenter | |

Soyez le premier à commenter "Château de Champlâtreux"

Merci, votre commentaire sera affiché après modération


Liens Commerciaux

  • Pour diffuser votre publicité sur leMuslim, contactez-nous à l'adresse suivante : contact[@]lemuslim.com